Tag: PIerre Falardeau

«L’enfer c’est les autres.» Jean-Sol Partre

«On va toujours trop loin pour ceux qui vont nulle part.» Pierre Falardeau

«Pourquoi toujours tendre à l’avancée? L’obsession du progrès est castrante. L’impotence de l’esprit ne se soigne pas dans une clinique de fertilité. Et le Viagra ne peut rien pour les troubles érectiles des idées.» Marc Séguin dans  La foi du braconnier

«L’échec n’est rien d’autre mauvais synchronisme entre nos désirs profonds et la réalité.» Marc Séguin dans  La foi du braconnier

«La femme à son mari plongé dans le journal : – As-tu déjà pensé qu’il peut y avoir autre chose dans la vie que ce qui se passe dans le monde ?» Anthony de Mello dans Histoire d’humour et de sagesse

Dans cette vidéo, Jean-Paul Sartre présente la genèse de sa pièce de théâtre Huis-Clos [youtube=http://www.youtube.com/watch?v=GW-JXB2II2M]

Georges BrassensLe temps ne fait rien à l’affaire [youtube=http://www.youtube.com/watch?v=ekAhrX_ckys]

Le temps ne fait rien à l’affaire – Georges Brassens 1961

Quand ils sont tout neufs,
Qu’ils sortent de l’oeuf,
Du cocon,
Tous les jeunes blancs-becs
Prennent les vieux mecs
Pour des cons.
Quand ils sont devenus
Des têtes chenues,
Des grisons,
Tous les vieux fourneaux
Prennent les jeunots
Pour des cons.
Moi, qui balance entre deux âges,
Je leur adresse à tous un message:

Le temps ne fait rien à l’affaire,
Quand on est con, on est con.
Qu’on ait vingt ans, qu’on soit grand-père,
Quand on est con, on est con.
Entre vous, plus de controverses,
Cons caducs ou cons débutants,
Petits cons de la dernière averse,
Vieux cons des neiges d’antan.

Vous, les cons naissants,
Les cons innocents,
Les jeunes cons
Qui ne le niez pas,
Prenez les papas
Pour des cons,
Vous, les cons âgés,
Les cons usagés,
Les vieux cons
Qui, confessez-le,
Prenez les petits bleus
Pour des cons,
Méditez l’impartial message
D’un type qui balance entre deux âges:

Le temps ne fait rien à l’affaire,
Quand on est con, on est con.
Qu’on ait vingt ans, qu’on soit grand-père,
Quand on est con, on est con.
Entre vous, plus de controverses,
Cons caducs ou cons débutants,
Petits cons de la dernière averse,
Vieux cons des neiges d’antan.

Hier, je suis allé voir le documentaire Pierre Falardeau. Celui-ci est finement ciselé, et culmine avec un paroxysme d’émotions à la toute fin. Ça vaut le déplacement.

Voici quelques citations de Falardeau en vrac :

«L’important n’est pas de bien ou mal parler mais de parler.»

«Ce n’est pas comique [Elvis Gratton]; c’est un portrait de nous pas très reluisant ! Il y a des petits jeunes qui, la première fois, avaient perçu le film au premier degré. Ils avaient ri des farces et des coups de pied au cul. Mais en vieillissant, ou quand ils arrivent au cégep et que leurs profs leurs disent : «Savez-vous ce que c’est, Elvis Gratton ? Avez-vous saisi de quoi ça parle ? » certains se réveillent.»

«Si tu te couches, ils vont te piler dessus. Si tu restes debout et tu résistes, ils vont te haïr mais ils vont t’appeler «monsieur»»

«Aujourd’hui, contrairement à ce qu’on pense, les artistes ne sont pas à l’avant-garde, ils sont à l’arrière-garde. Ils reculent. Aujourd’hui la société québécoise est assise sur son cul et on a un cinéma assis sur son cul.»

«Pour les lâches, la liberté est toujours extrémiste.»

«Comme si la lutte de libération nationale n’était pas, en soi, un projet de société. Le bateau coule et des passagers veulent discuter de l’aménagement intérieur de la chaloupe. Ramons, câlice ! On discutera ensuite de la couleur de la casquette du capitaine ou de la forme des rames. L’indépendance n’est pas le paradis. Ce n’est pas la solution à tous nos problèmes. Mais il s’agit de choisir enfin. Ou le statut de nation annexée à jamais, ou la liberté.»

«Un peuple esti, qui a demandé de voter pour la liberté, pis qui vote pour l’esclavage, je trouve ça effrayant !»

«Ça se peut bien que je sois devenu le bouffon de service. Mais dans la cour du roi, le fou, c’est encore le seul qui pouvait dire des vraies affaires.»

Le site consacré à Pierre Falardeau en vaut le détour : www.pierrefalardeau.com

Julien Poulin nous offre ici un exemple exceptionnel de variations sur un thème…

[youtube=http://www.youtube.com/watch?v=DYiata4w6dk]