Our Blog

Hello ! J’espère que ce billet te trouve dans la meilleure des formes. Ici, les oiseaux détrempés sous la pluie gazouillent.

Le 28 juin à midi (mardi prochain), au Gesù, j’aurai le plaisir de partager quelques pièces évoquant la nuit. Ces pièces écrites pour noctambules seront interprétées en solo à la guitare électrique et colorées avec quelques pédales. Le concert s’intitule Vol de Nuit en l’hommage à l’ami Saint-Exupéry.

La poétesse Aimée Dandois joindra ses forces aux miennes en partageant quelques-uns de ses poèmes brindezingues.


D’ici-là, je t’invite à écouter échantillon d’Air à Faire Frire, une expérimentation sonore composée en l’honneur de l’iconoclaste Érik Satie.

[bandcamp track=2419855028  bgcol=FFFFFF linkcol=4285BB size=venti]

Voici comment j’ai procédé pour réaliser cette interprétation : à l’aide d’une pédale de boucle («loop station»), j’ai d’abord enregistré trois couches de sons soit les cordes qui grincent, les cordes suraiguës et les sons à reculons. Ensuite, une fois l’atmosphère établie, j’y ai ajouté la mélodie (inspirée des Gnossiennes de Satie). Le tout a été capté dans la somptueuse église du Gesù le 26 avril dernier.

Au plaisir de partager des flagrant délices ensemble le 28 juin prochain à midi au Gesù dans l’Espace Aline Letendre, au 1202, rue De Bleury.