Category: Composition

Ce soir, dans le dôme de la Place des festivals, il y aura l’événement Courts Critiques 3 – Festival du nouveau cinéma. Lors de cette soirée engagée, on aborde certains sujets qui soulèvent l’indignation : lutte sociale, répression, environnement et autres.

Parmi les réalisateurs qui présenteront leur(s) courts, on retrouvera entre autres Moïse Marcoux-Chabot avec LA RIPAILLE (pour lequel j’ai composé la trame sonore).

[vimeo=http://vimeo.com/108594869]

Festival du Nouveau Cinéma, 14 octobre 2014
Dôme du FNC, Place des Festivals, Montréal
Ouverture des portes à 19h, projections à 20h
Entrée gratuite, places limitées, arrivez tôt!

L’église était pleine. Il faisait chaud. Un silence de recueillement planait dans l’air. Puis, c’est arrivé : une note s’est dressée du sol au plafond, puis du choeur à l’entrée et a remplit tout l’espace de l’église. Yannick Rieu venait de commencer sa cadence au début du Chant du peuple (Psaume.)

Ça se passait le 6 juillet 2013, dans l’église du Gesù. C’était la première de Gloria, une «messe-jazz» dont j’avais reçu la commande.

[youtube=http://www.youtube.com/watch?v=n9JTXSwt4eI&feature=youtu.be]

Le «Psaume» est le quatrième mouvement de Gloria «messe-jazz» composée par Sylvain Picard.

Musiciens
Sylvain Picard – compositions et guitare
Yannick Rieu – saxophone ténor
Maxime St-Pierre – flugelhorn
Adrian Vedady – contrebasse

Enregistrement
Paul Johnston – prise de son
Sylvain Picard – mix

Images
Nicolas Dufour-Laperrière
David Ospina
Jean-François Hamelin

Montage
Nicolas Dufour-Laperrière

Infographie
Enrique Uranga

© 2013 Sylvain Picard (SOCAN)
℗ 2013 身 Shēn Records

Célébration Pascale au Gesù 2012

C’est déjà ce samedi!

Salut, salut!

J’espère que cette missive électronique te trouve guilleretTE. Ici, on nage dans l’allégresse…

Ça passe vite! c’est déjà ce samedi 6 juillet 2013 à 16h que sera célébrée la première mouture de ma Messe-Jazz. Sanctuaire spirituel, l’église du Gesù deviendra l’espace de quelques instants sanctuaire musical.
On a hâte! 

Yannick Rieu, récipiendaire de trois Félix, officiera aux saxophones ténor et soprano. Maxime St-Pierre (dit le géant souriant) proclamera au flugelhorn et à la trompette, Adrian Vedady propulsera l’ensemble à la contrebasse et moi, Sylvain Picard, je décorerai le paysage harmonique à la guitare électrique. Daniel LeBlond célébrera l’eucharistie.

Bienvenue à tous! et au plaisir de célébrer ensemble cet espace poétique qui nous habite!  

Samedi 6 juillet 2013 à 16h
(contribution volontaire)

Église du Gesù
1200, de Bleury
Montréal, Qc H3B 3J3
Métro Place-des-Arts (sortie Bleury)

Sylvain Picard - elixirmusiques - en concert au Gesù 23 octore

Salut, salut!

Je présenterai quelques pièces en solo à l’église du Gesù cette semaine.

Voici le programme de mardi 11 juin à midi 15

  • Le recueillement comme bouée de sauvetage (2012)
  • Rencontre de funambules (2010)
  • Improvisations (2013, créations)
    • sur la liberté
    • sur la rectitude politique
    • sur la paresse
    • sur le pays du présent perpétuel
    • improvisation génétiquement modifiée

De plus, quelques vers du poète Patrice Desbiens entrecouperont ces compositions. Ils sont tirés de son recueil poèmes anglais.

On peut s’inscrire à l’événement sur http://elixirmusiques.com/wp-content/uploads/2009/12/la-pentatonique-mineure.jpg.

Le mercredi 12 juin à midi, je ferai la musique lors de l’Eucharistie.

Mardi 11 juin à midi 15
Mercredi 12 juin à midi
Église du Gesù
1200, de Bleury
Montréal, Qc H3B 3J3
Métro Place-des-Arts (sortie Bleury)  

Salut,

La semaine dernière le trio était au Labo. Nous avons eu le plaisir de partager les pièces de l’album Airs à faire frire.

Voici notre interprétation de C’est comme ça, [dont le titre complet est C’est comme ça, on n’y peut rien. Les choses sont comme elles le sont, même si on voulait que ça soit autrement, c’est comme ça] le titre dit tout.

Charles Duquette – percussions
Mathieu Deschenaux – contrebasse
Sylvain Picard – guitare et composition 

[youtube=https://www.youtube.com/watch?v=JH1scBNiY-Q]

Merci à François Giroux d’avoir capté le vidéo.

[bandcamp album=3462669807  bgcol=FFFFFF linkcol=4285BB size=venti]

Hello ! Nous serons en concert le vendredi 5 octobre à 20h à la Maison de la culture Villebon à Beloeil
(630 rue Richelieu, Belœil J3G 5E8)

Nous jouerons les pièces d’Airs à faire frire que Claude Rajotte a qualifié de très bon album (Rajotte, 4 mai 2012).

[bandcamp album=3462669807  bgcol=FFFFFF linkcol=4285BB size=venti]

Charles Duquette – batterie/percussions
Mathieu Descheneaux – contrebasse
Sylvain Picard – compositions/guitare

Venez nombreux ! plus on est de frits…

Oeuvre de Marc SéguinL’image de la pochette du disque est une reproduction de Void 1 oeuvre de Marc Séguin

Hello !
Inspiré par les événements socio-politiques du printemps, j’ai composé une pièce pour Magnitude6 (quintette de cuivre et percussion). Ça s’appelle Brûlot de printemps.

Je me suis imposé plusieurs contraintes afin de clarifier mes idées, de leurs donner une direction. Tout d’abord, la mélodie. Celle-ci est un calque direct du slogan entendu lors des manifestations : «La loi spéciale . . … On s’en câlice . . …» L’intervalle important ici est la tierce mineure descendante (prenons mi-do# par exemple). Toutes les mélodies de toutes les sections ont été élaborées à partir de variations de ce thème.

Ensuite, afin de démontrer la différence de discours entre celui du premier ministre et celui de la partie du peuple s’y opposant, j’ai essayé de donner des personnalités aux différentes parties. Il y a un donc un contraste marqué entre la mélodie de la trompette 1 (qui dépeint le représentant du gouvernement faisant la sourde oreille et sifflant comme une serin) et le reste de l’ensemble (qui représente en quelque sorte, la grogne de la population manifestant pour faire entendre ses revendications.)

À l’image de la turbulence du printemps, c’est une pièce qui brasse.
Les musiciens de Magnitude6 sont des virtuoses consommés : 

Thierry Champs, Trompette
Frédéric Demers, Trompette
Frédéric Lapointe, Batterie
Laurence Latreille-Gagné, Cor
Samuel Lalande-Markon, Tuba
Simon Jolicoeur-Côté, Trombone

Grâce à une bourse du Conseil des Arts de Montréal, les comparses musicaux seront en tournée toute l’année dans les maisons de la culture de l’Île de Montréal. Pendant cette tournée, ils joueront entre autres ma pièce. Ça vaut la peine ! 
Mercredi, 11 juillet 2012 à 19h30
Salle Pauline-Julien, Collège Gérald-Godin
 
Mardi, 17 juillet 2012 à 19h30
Parc Wilfrid-Bastien
 
Jeudi, 30 août 2012 à 20h
Parvis de l’église Sainte-Cécile
 
Mercredi, 3 octobre 2012 à 20h
Maison de la culture Plateau Mont-Royal
 
Dimanche, 17 février 2013 à 14h
Maison de la culture Marie-Uguay
 
Vendredi, 15 mars 2013 à 20h
Église St-Joseph (Maison de la culture Rivière-des-Prairies)
 
Vendredi, 5 avril 2013 à 20h
Maison de la culture Mercier

en concert au Café Shaïka le 31 mai 2012

Le 31 mai avec Voodoo Jazz au Café Shaïka à 20h.
5526 Rue Sherbrooke Ouest Montréal, Québec (514) 482-3898

Vous êtes fou vous (composition Sylvain Picard)[youtube=http://www.youtube.com/watch?v=HkujoHBCO5Q]

L’homme qui plantait des sages (composition Sylvain Picard) [youtube=http://www.youtube.com/watch?v=w6BGKczH6zw&feature=relmfu]

Salut, salut ! 

Qui l’eut cru? l’animateur et musicophage Claude Rajotte présentera une capsule à propos d’Airs à faire frire ce soir à 19h sur les ondes de Musique Plus
  

 C’est l’augure d’une bonne friture…

[bandcamp album=3462669807 bgcol=FFFFFF linkcol=4285BB size=grande3]

Airs à faire frire du Trio Sylvain Picard, c’est comme une rencontre musicale entre Bill Frisell, Érik Satie et la section rythmique de Tom Waits… Depuis 2009, l’ensemble peint des paysages sonores déglingués, créant des atmosphères bringuebalantes où le jazz est un terreau fertile servant de point de départ à une esthétique musicale bien contemporaine. Le trio est composé du compositeur Sylvain Picard à la guitare, deMathieu Descheneaux à la contrebasse et de Charles Duquette à la batterie et aux percussions. Airs à faire frire c’est une suite composée en l’honneur d’Erik Satie. Le titre est un clin d’oeil une oeuvre de Satie qui s’intitule Airs à faire fuir (1897). En plus des influences impressionnistes, dont celles de Maurice Ravel, les compositions de Sylvain surAirs à faire frire sont à la fois inspirées des univers braques de Tom Waits, Ennio Morricone et Danny Elfman, des paysages sonores telluriques de Bill Frisell et ceux contemplatifs de Kenny Wheeler. Troquant la virtuosité pour mieux créer des ambiances musicales se rapprochant de la musique de film, Sylvain conçoit la musique de son trio comme du cinéma pour les aveugles.

Mathieu Deschenaux, Sylvain Picard, Charles Duquette

Comme une lngue chaude dans l'oreille

Fait à retenir la pochette de l’album est ornée d’une reproduction d’une oeuvre de
Marc Séguin
Oeuvre de Marc Séguin, Void 1, 2006
Void 1 (© 2006, Marc Séguin)