Pensée du vendredi : la maison est ouverte

La situation politique Québécoise (les différentes commissions d’enquête en particulier) me font penser à cette pièce de Richard Desjardins. La maison est ouverte Ils versent un pauvre miel sur leurs mots pourris. Ils te parlent de pénurie et sur ta faim, sur tes amis, ils aiguisent leur appétit. Leur haleine brûle l’air comme la chaux…