Tag: Richard Desjardins

Y’a des tounes comme ça qui nous marquent pour longtemps. Hé bien depuis un bon bout, je trippe sur « La maison est ouverte » de Richard Desjardins. C’est une toune épique qui évoque entre autre le manque d’humanité de la classe politique et économique.
Voici mon arrangement et interprétation.

En passant, j’aime tellement la toune qu’en 2004 j’en avais fait un autre arrangement pour Pic et les blancs de mémoire, un groupe de huit musiciens… On peut écouter ça ici
https://picetlesblancsdememoire.bandcamp.com/track/la-maison-est-ouverte-richard-desjardins

 

Pic-et-les-blancs-de-mémoire

Salut!

Ce soir, ce sera la fête. Pic et les blancs de mémoire jazzeront le terroir. Ça serait pas mal chouette de t’y voir!

Voici, en guise d’avant-goût pour oreilles curieuses, ma pièce Montréal.

[bandcamp width=100% height=120 album=2370922827 size=medium bgcol=ffffff linkcol=0687f5 t=10]

L’admission de 25$ inclus une soirée festive en agréable compagnie et sangria, café et jus.

Réservations chaleureusement recommandées

Facebook

 

Plus on est de fous!
Sylvain

C’est un rendez-vous ce vendredi
27 septembre à 20h, à
l’Espace 64
64, rue Prince
Montréal, Qc H3C 1T4
(Métro Square-Victoria)

 

 

Pic et les blancs de mémoire jousent Noël

Salut, salut!

J’espère que ça va bien. Ici, dans les rues de Villeray, les honnêtes gens se promènent la langue sortie pour attraper des flocons et les yeux écarquillés pour éviter les flaques de slush…

Demain, jeudi 20 décembre, les huit heureux amnésiques de Pic et les blancs de mémoire présenteront un spectacle de Noël débridé. L’octuor se paiera la traite et fera la fête à quelques-unes de ces tounes qui décorent nos hivers depuis belle lurette. En plus de ce répertoire givré, nous jouerons aussi des pièces cuivrés de Vigneault, Charlebois, Desjardins, Karkwa et autres «gosseux» de chansons de par chez nous.

Ça sent la fête…

[youtube=http://www.youtube.com/watch?v=W8nO8fCmspM]

[youtube=http://www.youtube.com/watch?v=tX3jXWtTkII] 

Pic et les blancs de mémoire sur 

[bandcamp album=2310800928  bgcol=FFFFFF linkcol=4285BB size=venti]
[bandcamp album=443503011  bgcol=FFFFFF linkcol=4285BB size=venti]

Pic et les blancs de mémoire jousent Noël - 4 déc Divan Orange, 20 déc. Labo

Salut, salut!

J’espère que ça va bien. Ici, dans les rues de Villeray, les honnêtes gens ont la langue sortie pour attraper des flocons…

Nous sommes très enthousiastes, les huit heureux amnésiques de Pic et les blancs de mémoire, à l’idée de présenter pas un, mais deux spectacles de Noël. L’octuor se paiera la traite et fera la fête à ces tounes qui décorent nos hivers depuis belle lurette. En plus de ce répertoire givré, nous jouerons aussi des pièces cuivrées de Vigneault, Charlebois, Desjardins, Karkwa et autres «gosseux» de chansons de par chez nous.

Ça sent la fête…

[youtube=http://www.youtube.com/watch?v=W8nO8fCmspM]

[youtube=http://www.youtube.com/watch?v=tX3jXWtTkII] 

Pic et les blancs de mémoire sur 

[bandcamp album=2310800928  bgcol=FFFFFF linkcol=4285BB size=venti]
[bandcamp album=443503011  bgcol=FFFFFF linkcol=4285BB size=venti]

La situation politique Québécoise (les différentes commissions d’enquête en particulier) me font penser à cette pièce de Richard Desjardins.

La maison est ouverte
Ils versent un pauvre miel
sur leurs mots pourris.
Ils te parlent de pénurie
et sur ta faim, sur tes amis,
ils aiguisent leur appétit.

Leur haleine brûle l’air
comme la chaux
sur le pain.

La beauté que tu oses,
ils la saluent encore
d’un grognement de porc
fouillant dans l’auge.
Ils ont raison
comme des cadavres
et la vie les a coulés.

Ils ont tout
mais ne sont
que le ciment du havre.

Toi qui marches sur les tessons
du concert,
viens boire cette bouteille
pleine de clarté,
coulant comme un secret
sur les lèvres des amants.
Sous l’aile du huard
Le lac a calé.
C’est le moment.

Ce que tu trouves,
tu le gardes pour toi.
 » Ce qui n’est pas donné est perdu.  »
N’entends-tu pas battre ton coeur
dans le sourd tambour de la terre ?

Nous sommes les bêtes noires de l’ennui.
C’est toi mon pain béni.
Nous sommes la prairie,
le feu, le vent.
Nous sommes vivants.

Il est temps d’apaiser
cette fleur de la peur
qu’on appelle le monde.
Nous sommes cueilleurs,
le fruit est la Loi.
C’est nous le roi
et tout est là.

Le reste meurt ailleurs
au fond de voûtes carsidérales.

Un chant millénaire monte dans l’air.
La lampe, le lit, la nuit t’attendent.
Viens voir jusqu’où
le ciel peut couler
quand la terre est une offrande.

Et sur la nappe de toile
tendue comme une voile,
un navire de paix.

La maison est ouverte.
Les femmes-corsaires
ont mis le feu
aux galères de la nuit,
l’armateur aux enfers,
le capitaine aux fers.

J’éteins le phare,
la fanfare dort.
On peut parler

Paroles: Michel X. Côté, Richard Desjardins. Musique: Richard Desjardins   1998  « Boom boom »-#- -#- -#- -#- -#- -#- -#- -#-

Voici la version de Richard Desjardins enregistrée lors de la tournée Kanasuta. (Normand Guilbault est à la contrebasse et Marie-Soleil Bélanger est au violon.)
[youtube=http://www.youtube.com/watch?v=lHkNMUj_3Sg]
Voici Pic et les blancs de mémoire qui joue mon arrangement de la maison est ouverte.
[youtube=http://www.youtube.com/watch?v=lvIxmWrW5ss]

Deux fois plutôt qu’une en décembre, Pic et les blancs de mémoire jouseront Noël. L’octuor se paiera la traite et fera la fête à ces tounes qui décorent nos hivers depuis belle lurette. En plus de ce répertoire givré, nous jouerons aussi des pièces cuivrées de Vigneault, Charlebois, Desjardins, Karkwa et autres «gosseux» de chansons de par chez nous.

Ça sent la fête…

Pic et les blancs de mémoire sur la toile

Bandcamp

Chanson québécoise en jazz pour huit musiciensextraits audios
extraits vidéos

Frédéric Bourgeault – trompette
Nicolas Therrien – trombone
François d’Amours – saxophones
Jean-François Ouellet – saxophone baryton
Sylvain Picard – arrangement/guitare
Joëlle Saint-Pierre – vibraphone
Philippe Leduc – contrebasse
Alain Bastien – batterie

Cartier (Robert Charlebois) [youtube=http://www.youtube.com/watch?v=tX3jXWtTkII&hd=1]

Mettez vot’ parka (Gilles Vigneault) [youtube=http://www.youtube.com/watch?v=W8nO8fCmspM&hd=1]

Salut, salut !

  Ça sent le changement…  Le cynisme ambiant a cédé sa place aux initiatives populaires :  les manifestations se font de plus en plus nombreuses et l’écoeurantite citoyenne pousse la populace à poser des gestes concrets dans l’espoir d’un avenir meilleur. Les rassemblements pacifiques du 22 mars et 22 avril en sont des exemples probant.

 Nous vaincrons !

Le retour aux souches

 D’ici notre victoire, il y aura plusieurs occasions de célébrer !  Tout d’abord, aujourd’hui je t’offre en téléchargement [gratuitement ou au prix que tu le souhaites] Le retour aux souches premier album de Pic et les blancs de mémoire. Tu sais, un orchestre de huit musiciens qui swing le répertoire québécois de Vigneault à Karkwa; de La Bolduc à Harmonium; etc.

Viens fêter avec nous le vendredi 27 avril à 21h au O Patro Vys 356, rue Mont-Royal EST (Métro Mont-Royal). Viens a’ec tes amiEs, ta famille, tes voisins : ça va swinguer son québécois !
Voici les peintres sonores qui forment Pic et les blancs de mémoire :
Mike Cartile : trompette/flugelhorn
François d’Amours : saxo. soprano/alto/ténor et flûte
Matthieu Van Vliet : trombone
Jean-François Ouellet : saxo. baryton
Sylvain Picard : compositions/arrangements/guitare
Joëlle Saint-Pierre : vibraphone
Philippe Leduc : contrebasse
Alain Bastien : batterie

[bandcamp album=443503011  bgcol=FFFFFF linkcol=4285BB size=grande3]

«Un jour, j’aurai accepté ma naissance.» Gaston Miron

«Le jour se lève, me nourrit et se couche.» Richard Desjardins dans Nataq

[youtube=http://www.youtube.com/watch?v=V1NQD-drIqI]

La nuit, Léo Ferré 

«C’est ma frangine en noir
Celle que j’appelle bonsoir
C’est un gars qu’a son bien
Dans le bistrot du coin
La nuit

C’est le bourgeois qui se profile
Sous l’oeil des filles de ville
Qui croit que c’est arrivé
Et qui paie pour monter
La nuit

C’est cette dame qui s’en va
Donner sa langue au chat
Et mêle à ses dentelles
La tendresse des gamelles
La nuit

C’est un amour qui meurt
Aussitôt qu’il se fait
C’est mille ans de bonheur
Dans un baiser vite fait
C’est cette môme qu’a perdu
La seule fleur qu’elle avait
Des fois qu’on la retrouverait
La nuit, la nuit

C’est le soleil du soir
Qui enfile son peignoir
Dans son arrière-boutique
Sous des becs électriques
La nuit

C’est le voleur qui va faire
Des heures supplémentaires
Et qu’est pas tatillon
Sur les allocations
La nuit

C’est cet homme qui s’en va
Sa Rolls au bout des bras
Et mêle à ses ficelles
Le trésor des poubelles
La nuit

C’est des chevaux qu’on amène
Au derby des côtelettes
Des moutons qui s’promènent
Du côté d’la Villette
C’est un soldat traqué
A sa dernière ronde
Et qui compte les années
Comme on compte les secondes
La nuit, la nuit

C’est une copine qui vend
C’que d’habitude on prend
Et qui pour cent sous de plus
Se met sens dessous-dessus
La nuit

C’est un chouette courant d’air
Pour les amours pas chères
Un p’tit hôtel furtif
Pour les mini tarifs
La nuit

C’est le mec qui transite
Tout, sauf de l’eau bénite
Et mêle à ses hoquets
Le parfum du beaujolais
La nuit

C’est cet homme qui s’promène
La nuit, en plein midi
Et sa canne qui l’entraîne
Dans les autos d’Paris
C’est cet homme qu’a pas vu
La pitié qui passait
Et qu’attend dans la rue
Des fois qu’on lui inventerait
Le jour, le jour»

[youtube=http://www.youtube.com/watch?v=Llx7-dVYUSQ]

 

Airs à Faire Frire en studio en septembre

Le trio Sylvain Picard sera en studio au début septembre pour enregistrer son premier long jeu. N’étant pas soutenu par une maison de disque et les coûts étant dispendieux, j’ai eu l’idée de proposer différentes formes de contributions qui nous permettrons de financer l’album. Les gens qui contribueront pourront, entre autres, obtenir des primeurs, des cours d’instruments et des concerts privés. Ça pourrait t’intéresser !

Pourquoi nous aider?

Car le projet sera entièrement auto-financé. C’est-à-dire que nous ne demanderons aucune bourse ou subvention d’aucun palier du gouvernement, ni aucune aide de maison de disques. Cette façon de financer un projet est moderne et intime. Moderne car elle fait fit des modèles économiques existants, et intime car, les intermédiaires étant éliminés, le contact entre l’artiste et le «fan» est direct.

 Par ailleurs, réaliser un album de qualité dans des conditions optimales est dispendieux (Les coûts estimés de la productions de cet album (lancement inclus) sont de 6 000$.) (En date du 4 juillet, nous avons amassé 600$.) En l’échange de récompenses diverses, vos dons contribueront à l’aboutissement de notre projet d’enregistrement. L’argent amassé servira à couvrir plusieurs dépenses :

  • payer le temps de studio
    • enregistrement
    • mixage
    • matriçage
  • infographie
  • gravure des cd
  • lancement d’album

Nous enregistrerons au Studio 270, sous la supervision des oreilles bioniques de Robert Langlois.

La sortie du disque est prévue avant la fin de l’automne.

Comment contribuer?

C’est facile! En l’échange d’une contribution financière, plusieurs options alléchantes s’offrent à vous. Voici comment faire :

  • Choisissez la contribution de votre choix
  • Cliquez sur le bouton Paypal (paiements sécurisés par carte de crédit)
  • Faites votre achat

Les options de contributions

Option 1 : avec une contribution de 10$, recevez en primeur Airs à Faire Frire en téléchargement une semaine avant sa parution

Option 2 : avec une contribution de 25$, recevez une copie dédicacée de l’album et le téléchargement en primeur

Option 3 : avec une contribution de 100$, recevez un cours de guitare de 60 minutes (sur l’île de Montréal) et le contenu des options 1 et 2

Option 4 : avec une contribution de 400$, Sylvain ira faire un concert privé (20 personnes ou moins) sur l’ïle de Montréal. Le concert est d’une durée de 2 heures (deux parties de 45 minutes et une entracte.) Nous choisissons la date de concert ensemble. De plus, et le contenu des options 1 et 2

Option 5 : avec une contribution de 900$, le trio Sylvain Picard fera un concert privé (20 personnes ou moins) sur l’île de Montréal et recevez le contenu des options 1 et 2 en primeur. Le concert est d’une durée de 2 heures (deux parties de 45 minutes et une entracte.) Nous choisissons la date de concert ensemble.

Option 6 : avec une contribution de 1 500$, chacun des membres du trio donnera une classe de maître d’une heure à propos de son instrument (guitare, contrebasse, percussions) et il y aura un concert privé (20 personnes ou moins) sur l’île de Montréal et recevez le contenu des options 1 et 2 en primeur. Le concert est d’une durée de 2 heures (deux parties de 45 minutes et une entracte.) Nous choisissons la date de concert ensemble.

Merci de faire circuler ce lien auprès de vos familles et amiEs, hommes et femmes, et autres qui ne correspondent à aucune de ces catégories.

Merci !