La pratique et les contraintes

Publié le Publié dans cours de guitare, Guitare, Interprétation musicale, Musique, Philosophie, théorie musicale

Aucun musicien n’y échappe : tous doivent pratiquer.

Grosso modo, la pratique sert à améliorer les différents aspects du jeu du musicien. Donc, inutile de répéter des passages dans lesquels la musicienne excelle déjà.

Une des façons de «bien» pratiquer est de s’imposer certaines contraintes.

En voici quelques-unes :

1.    Cibler. Au lieu d’essayer de jouer une pièce difficile en entier, cibler  des passages d’une, deux, quatre ou huit mesures. Une fois chacun des passages maîtrisés, rapiécer les parties ensemble.
2.    Spécifier. En jazz, pratiquer une pièce en utilisant seulement une méthode :

a.    jouer des arpèges sur chacun des accords de la grille
b.    utiliser des gammes avec mouvements conjoints seulement (pas de saut d’intervalle)
c.    utiliser un motif et le transposer de tel sorte qu’il s’agence à chacun des accords
d.    etc.

3.    Contraste. Développer l’habileté à jouer : angulairement/de façon fluide, calmement/avec agitation, aigu/grave, fort/doux, mélodiquement/harmoniquement
4.    Gossage. Par gossage, j’entends se laisser aller sur son instrument sans réfléchir. Il est fort probable que de beaux, agréables et surprenants moments musicaux en résulteront. Après tout, ne dit-on pas jouer d’un instrument de musique? J’encourage la musicienne à noter-enregistrer ses trouvailles
5.    Accompagnement. Un guitariste passe sans doute 80% de son temps à accompagner. Il est donc impératif de se poser la question : « qu’est-ce qu’un bon accompagnement?» Les réponses obtenues aideront à définir les sujets à aborder lors de la pratique.
6.    Interpréter. La partie du «bonbon» de la pratique : à ce moment, la musicienne se paie la traite en jouant une pièce du début à la fin, comme si elle se donnait en concert.

—-

Ce billet est une traduction-adaptation d’un texte de Bert Ligon, trouvé dans son livre Comprehensive Technique for Jazz Musicians

—-

Tiré du fanzine graphique Alfred autour d’une contrainte ou d’un thème différent à chaque numéro. Volume 2 /// numéro 3 /// thème : rock’n roll /// contrainte : guitare électrique noire
en collaboration avec Samuel Lemercier