Harper mutile l’environnement…

Publié le Publié dans Environnement, Politicailleries

Encore une fois, le représentant du peuple canadien, l’hononorable Stephen Harper démontre son manque de jugement. En effet, il a refusé ce week-end de se fixer des objectifs contraignants avant le sommet sur le réchauffement climatique de Copenhague. Quel bougre!

En plus de ne pas respecter son peuple (coupures dans les arts, censure, tentative d’abolition du droit à l’avortement, etc.) il ne respecte pas l’environnement. Quel genre de planète veut-il léguer aux générations futures? Si tous les dirigeants étaient comme lui, la planète bleue deviendrait la planète grise, recouverte de béton et d’immondices corporatives, habité par des automates froids et fades aux yeux de courant d’air absents d’émotion.

À lire dans le Devoir http://bit.ly/1e12LO