Des objectifs et de l’organisation

Publié le Publié dans Enseignement, Guitare, Interprétation musicale, Musique, Philosophie

En musique comme en affaires, en voyage ou en cuisine, il incombe d’avoir un plan, des objectifs. Ceci nous permet d’organiser nos idées de même que les actions à entreprendre pour arriver à nos fins. Sinon, on peut perdre un temps précieux à tourner en rond.

Technique – répertoire – date de tombée – pratique

En guitare, on cible, par exemple, une technique à améliorer. Disons, le doigté («fingerpicking»).

Ensuite, pour travailler ce doigté, l’on a le choix de la méthode. Je préconise celle du répertoire. Donc, on choisit une pièce que l’on aime dans laquelle il y a du fingerpicking.

Ensuite, on détermine une date butoir réaliste à laquelle ladite pièce sera apprise par coeur. Pour le plaisir, on peut aussi décider de la présenter à un/une amie, chum/blonde, chat/chien/oiseau, facteur, etc.

Durant toutes ces étapes, il est essentiel d’être attentif à son état d’esprit, i.e. pas de soucis de performance. Le processus est plus important que le résultat. Lorsqu’on passe 20 heures à pratiquer une pièce qui dure deux minutes, aussi bien faire en sorte que ce soit agréable…

Pour que ce soit le cas, il s’agit de se concentrer sur ce que l’on aime de cette pièce lorsqu’on la pratique. Disons qu’elle rappelle des souvenirs de voyage. Alors dans la pratique, on laisse venir les images, on vit ses émotions et on devient ce que l’on joue.

C’est une expérience merveilleuse…

——–

En conclusion, l’atteinte d’objectifs devient, avec le temps et un peu d’efforts, une source de motivation. L’élève y récolte les fruits des efforts qu’elle y a mis.

Quels fruits récolteras-tu?

——–

Le contenu de ce billet vous a plu, merci de m’encourager en me faisant parvenir un don