Category: Spiritualité

Le psychiatre exaspéré
Le psychiatre au patient : « Je vous traite pour un sentiment de culpabilité depuis dix ans et vous vous sentez toujours coupable d’une insignifiance semblable ? Vous devriez avoir honte ! »

Mes consommations te donnent un air flou
« Chéri, dit une dame à son mari, tu ferais mieux de cesser de boire : tu commences déjà à avoir l’air flou. »

Une planète pour y placer sa maison
« Il y avait un jour un homme occupé à se bâtir une maison. Il la voulait la plus jolie, la plus chaude, la plus confortable de l’univers.
Quelqu’un vint lui demander son aide, parce que l’univers était en feu. Mais ce qui l’intéressait, c’était sa maison non l’univers. Quand finalement il eut terminé sa maison, il ne trouva plus de planète pour l’installer. »

Monde et foyer

La femme à son mari plongé dans le journal :
« As-tu jamais pensé qu’il peut y avoir autre chose dans la vie que ce qui se passe dans le monde ? »

Source : Anthony de Mello, Histoires d’humour et de sagesse, Espaces Libres, Albin Michel, 2007

«La fleur donne son parfum à tous sans distinction. Elle produit ses fragrances indépendamment de ceux qui l’aiment ou ne l’aiment pas.»

– Jiddu Krishnamurti

«L’amour est un tournoi où tombe tour à tour les guerriers maladroits noyés dans la bravoure. Si c’est ce que tu crois, si tel est ton discours, sois sûr qu’une proie deviendra ton vautour.»

Richard Desjardins dans Quand j’aime une fois, j’aime pour toujours

«La chose la plus difficile à propos de trouver son propre chemin est de constater que l’on chemine déjà dessus. Plus souvent qu’autrement, on ne l’a jamais quitté. Voilà pourquoi il est difficile de trouver son chemin.»

Mick Goodrick dans The advancing guitarist (Traduction libre)

L’accompagnement jazz (ou «comping») est un sujet très complexe qui nécessite, avant d’être exécuté de façon convaincante, des années de pratique personnelle et en groupe. De plus, certaines idées doivent être gardées en tête lors de la pratique du «comping» afin de mener à bien l’expérience dont peut être tout interprétation musicale.

Je vous propose ici ma traduction de quelques éléments clefs de la présentation de Mulgrew Miller (superbe pianiste jazz).

«L’accompagnement est un sujet très dense et profond, du moins beaucoup plus que les jeunes ne le pensent.

Accompagner une chanteuse ou une soliste demande une sorte particulière d’implication envers la personne accompagnée. Il ne s’agit pas de se trouver sur le pilote automatique et de faire n’importe quoi.

Lorsqu’on accompagne quelqu’un, on doit rendre cette personne confortable et lui donner un soutien approprié. Si on est un pianiste/guitariste, on doit garder en tête au moins deux sortes de soutien à la fois : rythmique et harmonique. Tout cela, sans entraver la soliste. L’accompagnateur ne doit pas prendre plus de place que la soliste. Donc, soutenir sans ensevelir la soliste.

De plus, les deux parties doivent être en accord tant sur le plan harmonique (i.e. utiliser les mêmes qualités d’accords ou des accords complémentaires) que sur le plan rythmique.

Donc, une des bonnes façons de pratiquer l’accompagnment, en particulier pour l’aspect rythmique, est de s’accompagner soi-même jusqu’à temps qu’on se sente bien avec notre accompagnement. Ça doit être agréable, car la soliste doit se sentir bien aussi avec l’accompagnement. Alors, pour s’assurer que l’on soit capable de bien le faire en groupe, on doit d’abord le faire seul jusqu’à qu’on le sente bien. Si t’es un bassiste, tu dois jouer la «walking bass» jusqu’à temps que tu la sentes bien, … par toi-même. Idem pour la batterie. Par la suite, lorsque le groupe est réuni et que, individuellement, tout le monde se sent bien avec sa propre partie, alors tout le groupe se sent bien ensemble. Personne ne s’appuie sur personne d’autre; chaque partie est complémentaire.

Donc, lorsque j’accompagne une chanteuse ou un cuivre, je fais en sorte qu’ils sentent qu’ils n’ont pas besoin d’une batterie.

Aussi, lorsque je suis chez moi, je vais m’accompagner sur un blues et… ça doit danser, c’est ça, ça doit danser!

Ça doit être agréable.»

[youtube=http://www.youtube.com/watch?v=2lM46cSzupI]

Bonnes expérimentations!

«Enivrez-vous sans cesse ! de vin, de poésie ou de vertu à votre à guise.» Charles Beaudelaire

Julien Poulin nous offre ici un exemple exceptionnel de variations sur un thème…

[youtube=http://www.youtube.com/watch?v=DYiata4w6dk]

«Tous le haïssent : examinez pourquoi. Tous l’aiment : examinez pourquoi.»

«L’impatience dans les petites choses compromet les grands desseins.»

«L’honnête homme est droit mais pas rigide.»

Confucius dans Les Entretiens

La vérité fait mal moins longtemps que le mensonge.

S.P.

«Qui veut briller n’éclaire pas
Qui se fait valoir n’impose pas
Qui se glorifie n’a point de mérites
Qui s’exalte lui-même ne sera pas reconnu»

Lao Tseu dans Tao Te king, 24

«Le lourd est la racine du léger
Le calme est maître de l’agitation
Ainsi le sage voyage tout le jour
Il chemine avec son bagage
Serein et détaché
Spectateur des merveilles qu’il contemple
Comment le seigneur de dix mille choses
Pourrait-il se préférer
Aux yeux de l’empire
Trop léger il perd la racine
Trop agité il perd la maîtrise»

Lao Tseu dans Tao Te king, 26

«Jamais je n’ai vu un homme qui aimât autant la vertu que le sexe.»

Confucius dans les entretiens

Tout oeuvre, quel quelle soit, se construit brique par brique, jour après jour, un instant à la fois.